Cathébrèv' n° 669 du jeudi 12 avril 2018

Si cet e-mail ne s'affiche pas correctement, cliquez ici.

Paroisse de la Cathédrale de strasbourg

Cathébrèv' n° 669 du 12 avril 2018

 
  • Deux années de travaux à la Cathédrale
  • Un appel de Jean-Marie Gautherot
  • "Dimanche des Vocations"

Nos dernières actualités

Paroisse de la Cathédrale de strasbourg

Deux années de travaux
à la Cathédrale

Le 21 mars dernier a eu lieu au Munsterhof, rue des Juifs, la 5e conférence proposée conjointement par la Société des Amis de la Cathédrale et la Fondation de l’Oeuvre Notre-Dame. Elle était consacrée aux travaux et aux interventions effectués sur la Cathédrale en 2016 et 2017.

Les trois Institutions qui, tout au long de l’année, « veillent » sur l’édifice-cathédrale (DRAC, OND et Fabrique) étaient représentées par :

Pierre-Yves Caillault, architecte en chef des Monuments historiques (DRAC et OND) ; Louis-Napoléon Panel, conservateur des Monuments historiques de la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) ; Eric Salmon, directeur technique de la Fondation de l’Oeuvre Notre-Dame (OND) ; Marie-Pierre Siffert, en charge de l’événementiel à la Cathédrale (Fabrique).

Deux grands chantiers étaient au cœur du débat : la galerie Goetz nord et la façade du bras sud du transept. Après un bref historique des zones concernées, les conférenciers ont partagé avec l’auditoire leur savoir-faire en matière de conservation et les exigences de leur métier qui évolue en permanence. Ils ont insisté sur leur politique de conservation de la Cathédrale en précisant que toutes les interventions menées étaient justifiées par un souci constant du respect de l’état d’origine.

Marie-Pierre Siffert, au nom de la Fabrique, a expliqué les nouveaux aménagements intérieurs initiés par la Fabrique, les changements dans les visites quotidiennes occasionnés par le plan Vigipirate, la restauration de l’autel de Saint Jean-Baptiste, le nouveau système d’accrochage des tapisseries de la Vierge et le tout nouveau film sur l’horloge astronomique.

 

 ​
Paroisse de la Cathédrale de strasbourg

Un appel de
Jean-Marie Gautherot

Depuis plusieurs années, depuis 2012 très exactement, Jean-Marie Gautherot initie  —  avec une patience étonnante et aussi un savoir-faire très sûr — des enfants et des jeunes à la proclamation de la Parole de Dieu le dimanche à la Cathédrale. A cet effet, il a constitué le « Groupe des Jeunes lectrices et lecteurs de la Cathédrale ».
Jean-Marie Gautherot s’adresse ci-après ici aux enfants et aux jeunes qui seraient prêts à rejoindre cette magnifique équipe des « Jeunes lectrices et lecteurs de la Cathédrale ».
Qu’il soit à nouveau remercié très vivement de son engagement si précieux !
                                                 Michel Wackenheim

Le « Groupe des Jeunes lectrices et lecteurs de la Cathédrale », plus encore que celui des adultes, se renouvelle chaque année, au rythme de l’avancement de la scolarité.

Aussi est-ce un appel à rejoindre ce groupe que je vous lance ici, en ma qualité de responsable.

Lire un texte de l’Ecriture devant une assemblée est une éminente fonction liturgique. C’est pourquoi, plutôt que « lire », on dit plus justement « proclamer la Parole ».

« Proclamer la Parole » est en effet bien plus que « lire » ou « réciter ». Proclamer la Parole, c’est la partager et c’est aussi donner goût à cette Parole, qui est Parole de Dieu.

N’ayez aucune crainte : assurer deux ou trois lectures au cours d’une année scolaire n’est pas dévoreur de temps. Une préparation des textes vous est remise (mise en page du texte avec indications pour la diction et commentaire spirituel et stylistique détaillé). Une « répétition » — deux les premières fois — est organisée avant le jour de la célébration au cours de laquelle vous assurerez une lecture.

Cette formation, car proclamer la Parole s’apprend, vous enrichira personnellement, intellectuellement et humainement. Elle vous sera même utile pour votre travail scolaire. Portez-vous candidat(e) !

La Parole de Dieu a besoin de votre jeunesse pour dire la jeunesse de Dieu.
                                    Jean-Marie Gautherot

Paroisse de la Cathédrale de strasbourg

Dimanche 22 avril
« Dimanche des Vocations »

 

Chaque année, le 4e dimanche de Pâques invite à prier pour les vocations « afin que la rencontre personnelle avec Jésus suscite chez de nombreux jeunes le désir du sacerdoce ministériel ou de la vie consacrée ».

Je ne vous cache pas que la question : « Et vous qui êtes devenu prêtre, comment avez-vous eu la vocation ? » est une question qui toujours m’embarrasse, comme si la « vocation » se confondait avec une voix mystérieuse que l’on a entendue ou que l’on n’a pas entendue.

Oui, cette voix est mystérieuse, mais elle n’est pas magique. Pour ma part, je n’ai jamais eu aucune révélation soudaine et extraordinaire à raconter. Simplement, j’avais décidé d’écouter une voix— « vocation » a la même racine que « voix » — non pas magique, mais intérieure, qui me disait : « Viens, suis-moi ». C’est tout.

Cette voix mystérieuse parle à l’intérieur de chacune et de chacun, à condition d’écouter son cœur. Et au cœur de chacune et de chacun la voix parle d’engagement. « Engage-toi, aie le souci de tes frères, ne reste pas au bord du chemin ».

A chacune et à chacun ensuite de bien écouter cette voix qui parle au coeur. Elle lui dira dans le secret comment s’engager.
    
                                    Michel Wackenheim


Vous ne souhaitez plus recevoir ces mails ? cliquez sur le lien pour vous .